Le livre de Sébastien Night: "Séduire en 5 Secondes"

Ces techniques de drague sont-elles vraiment efficaces ?.
Sébastien Night a été mis au défi par une grande chaîne de TV française, de faire la preuve de l'efficacité de ses conseils.
Cliquez ici pour découvrir le livre Séduire en 5 Secondes.
A partir de cette même page, vous pourrez aussi voir une vidéo de caméra cachée où un des élèves de Sébastien Night aborde une jeune femme en utilisant les conseils de Sébastien.

Les femmes savent-elles ce qu’elles veulent ?

Pas malBienExcellentExceptionnelGénial
Loading ... Loading ...
Ecrit le: mai 7, 2009
Cliquez ici pour laisser un commentaire
Partager sur Facebook
Faire suivre à un ami par email Faire suivre à un ami par email
Conseils de séduction, avec exemples en caméra cachée

Sur cette vidéo, je réponds à une question d’une spectatrice de Drague.TV.
« Est-ce que je demande conseil à mes amies femmes pour élaborer des techniques de séduction »…

Non !
Et j’explique en détail pourquoi il ne faut pas demander à une femme ce qu’elle aimerait entendre quand on la séduit. (et cela n’a rien à voir avec un préjugé sur les femmes ! regardez la vidéo pour comprendre)
J’explique aussi pourquoi aborder une femme qui a un Ipod sur les oreilles, ou est au téléphone, dans la rue ou sur les transports…

(pour en savoir plus sur la façon d’aborder les femmes, découvrez le DVD « Objectif zéro rateau » ou venez m’accompagner sur le terrain pour draguer en cliquant ici : atelier de séduction)

A voir aussi :

TrackBack URL

Ecrivez votre commentaire ou question ci-dessous :

Déjà 27 Commentaires sur “Les femmes savent-elles ce qu’elles veulent ?”

  1. TêteHaute dit :

    Félicitations Sébastien : tu as bien évolué depuis tes prémices et tes premiers DVD où tu paraissais trop sérieux et tendu. Tu apparais désormais à l’aise et sûr de toi sur drague.tv !

    Tu as l’air d’être devenu un maitre de la gestion du temps. Je ne me refuserai pas, après le premier Projet Night de repayer pour tes précieux conseils.

    Même si l’on a pas eu l’occasion de beaucoup se parler passe le bonjour à David. Et sache que je te suis assidument même si je ne vois pas souvent d’intérêt à poster des commentaires inutiles, celui-ci te fera surement plaisir d’autant qu’il est sincère.

    TêteHaute.

    • Merci beaucoup Têtehaute,
      Je sais que tu es parmi les clients les plus assidus, et j’en profite pour t’informer d’un projet qui est presque prêt.

      Je vais bientôt commencer à éditer une nouvelle newsletter, par courrier, pour une liste « VIP » de clients triés sur le volet parmi les Nouveaux Séducteurs (ceux qui ont fait les ateliers), les membres du Projet Night, et les membres du Cours de Séduction.

      Tu fais partie de ma liste, donc si ton adresse postale n’a pas changé depuis le premier Projet Night, tu la recevras dans le mois qui vient.

      Sébastien

  2. Prince Charmant dit :

    Autre vérité cachée, dans le combat coûteux pour la conquête des femmes, le mec ne fait qu’en chier. Dans cette lutte, aucune égalité. Pour la femme, si elle n’est pas trop moche, séduire ne demande aucun fonds, juste attendre et disposer. Pour le mec au contraire, tout n’est qu’investissement hasardeux et travail.

    Osons la vérité : le garçon voit la fille, il la trouve désirable, troublante. Il est ému, son petit cœur bat. Intimidé, il faut qu’il aille lui parler, l’air à l’aise, souriant, malgré la castration qui plane, l’humiliation du « non ».
    La fille peut l’avoir vu aussi, mais à ce stade ça ne change rien, statut oblige, elle sait qu’elle doit dissimuler. Seul à tout assumer, neuf fois sur dix le bonhomme renonce, submergé par la peur et l’enjeu ; ensuite, il ruminera durant des heures son « j’aurais dû », se traitant de trouillard et de pauvre con. Vous connaissez ?
    Il trouve en lui la force de commettre cet acte de courage ? Bien. Poursuivons son parcours de misère.
    Sept fois sur dix, la fille l’envoie chier par un « je suis pressée » un peu sec, un
    « vous n’y pensez pas ? » outré. Pourquoi ? Par principe, pavlovisme, simple souci du « quand dira-t-on ».

    Un peu plus sûre d’elle ou curieuse elle accepte de dialoguer ? C’est déjà un petit miracle, auquel succède immédiatement l’angoisse de jouer contre la montre, avec ce début d’espoir qui noue, tandis qu’elle se contente de minauder. Vite, pendant le peu de temps où il est possible de marcher à ses côtés sans que ça devienne lourd, malsain, ridicule, il doit meubler, proposer…
    – On va boire un café ?
    – Pas le temps.
    – Alors votre téléphone ? Mademoiselle…
    En admettant qu’elle lui ait donné ce sésame, ce numéro magique qui lui offrira… quoi ? Une seconde chance de lutter, à l’aveugle cette fois, pour un rencard qu’il faudra proposer, encore proposer… avant de vivre dans l’attente… et la peur du lapin.

    Que s’est-il dit au téléphone ? Peu importe, qu’il l’ait joué poète ou flambeur, la conversation s’est conclue par une invitation à dîner. Les restaurateurs, sociologues par la force des choses comme les chauffeurs de taxi, vous diront que leur métier tourne à 90% grâce aux femmes… à séduire. Sans cette obligation qu’ont les hommes d’emmener les filles à dîner dans des lieux pas trop glauques avec une autre idée en tête, neuf établissements sur dix fermeraient, les types libérés du sexe préférant plutôt bouffer entre potes à la même cantine.

    Admettons maintenant qu’elle ait daigné le rejoindre dans le fameux restaurant pseudo-chic ou branché, qu’elle n’ait pas coupé court sous prétexte de résister à la tentation, condamnant sans remords le pauvre mec, qui a déjà beaucoup rêvé, à jouer le poireau qui compte les minutes, puis les heures, humilié et haineux ; malheureux au fond de son cœur comme le gosse que sa mère a oublié d’aller chercher à l’école et qui reste abandonné, seul, sous le préau et le regard des autres.
    « Salope ! »

    Admettons qu’elle arrive, avec retard bien sûr, vingt minutes minimum, c’est la règle pour rester féminine. Lui qui désespérait il y a trois secondes doit instantanément se remettre à sourire, plaisanter, essuyer discrètement ses mains moites et proposer :
    – Vous buvez ?

    Proposer toujours, et payer, tandis qu’elle jouit de ces attentions, l’air de rien, comme un dû. Son but à lui bien sûr c’est de l’amener au lit, au moins la prendre dans ses bras, et c’est à ça qu’il pense, rien qu’à ça. Il y pense tellement qu’il n’a plus d’appétit tandis qu’elle picore ce plat délicieux – à vingt euros du bout – en l’écoutant, faussement intéressée, faire son numéro de con cultureux. Elle aussi sait très bien où il veut en venir, elle entend sous les poncifs « cinéma et actualités » la petite question qu’il se pose : comment l’emballer ? Lui proposer de boire un verre ailleurs ? Club, boîte, où bien sûr il repayera avec le sourire, tandis qu’elle continuera à faire la belle ? La ramener chez elle en lui demandant sur le perron, mi angoissé, mi détaché :
    – Je peux monter boire le dernier verre ?
    Elle sait tout ça, et tout le reste, mais pour l’instant elle jouit de la situation, des pleins pouvoirs de celle qui se sait désirée ; qui n’a pas dit « oui » mais qui n’a pas dit « non ».

    A ce stade, une fois sur deux quand il veut l’enlacer au pied de son immeuble, après ces longues heures de palabres, elle le repousse sous prétexte qu’elle ne le « connaît pas assez », qu’elle « préfère qu’ils restent bons amis » ou qu’elle « a déjà quelqu’un… et qu’il faut lui laisser le temps » (sous-entendu « je suis fidèle, mais si tu sais attendre je pourrais me montrer plus salope ». D’accord, mais quand ?).

    Alors frustré mais gonflé d’espoir, il remballe, les poches vides et les couilles pleines, se répétant que « ce sera pour la prochaine fois ». Une prochaine fois qui ne viendra pas, pour peu qu’elle réfléchisse entre temps que « le jeu n’en vaut pas la chandelle », qu’elle « n’a pas trop aimé ceci ou cela » et qu’elle « vaut mieux que ça ».

    Juste un peu plus soûle, elle accepte de le laisser monter ?
    Après l’avoir bien entendu prévenu que « c’est très en désordre » et qu’elle « n’a rien à boire », lui avoir fait promettre qu’il « ne restera que quelques minutes parce qu’elle doit se lever très tôt demain matin »…

    S’il répond :
    – Mais oui bien sûr, en tout bien tout honneur » et se retient de lâcher « ça fait quatre heures que je rame, que je paye, que j’espère, et je vais juste monter cinq minutes pour boire un verre d’eau tiède parce que j’adore monter les escaliers », le voilà dans l’appartement, récompensé pour ce joli parjure. Il faut encourager la morale.

    Arrivé au terme de cette course infernale, sa tension monte encore d’un cran et tout reste à faire. Elle, comme si de rien n’était, batifole, range, lui cherche à tout prix ce fameux verre à boire, alors que ce dont il a le plus envie – en second –, ça serait plutôt de pisser.
    Elle parle, parle… de tout sauf d’eux et du désir.
    Elle parle de sa déco, de son chat, de ses photos de famille, là, sur le mur… et lui, qui ne veut surtout pas passer pour un goujat, fait semblant de s’y intéresser. Le temps passe, le compteur tourne, sa tête va éclater, il se dit que si elle l’a laissé monter c’est qu’elle sait bien qu’il va tenter quelque chose… Il n’est pas venu expertiser le mobilier…

    Mais il hésite encore, parce que là, chez elle, à ses côtés, tout près, il est déjà sur un petit nuage… Fondre sur elle si près du bonheur ? Et si elle se détourne, comme elles savent si bien le faire, avec la main en repoussoir, mi choquée, mi dégoûtée, le regard plein de « Oh ! quel dommage, vous avez fait la faute, tout était tellement parfait jusqu’à présent… sans ce petit franchissement de ligne blanche, au dernier tournant, je remplissais le petit bordereau rose et vous l’aviez votre permis, à l’instant… mais là, il va falloir repasser, désolée ».
    Ô douleur ! Ô déception terrible ! Tout ce boulot anéanti !

    Alors tout près, tout près, il hésite encore, se torture, et elle continue de minauder. « Osera, osera pas ? », un brin perverse, elle se demande comment elle va daigner réagir à sa tentative. Elle n’en sait rien elle-même, elle verra selon qu’il s’y prend bien ou pas… s’il a du métier. Il le sait aussi, alors malgré la tension, l’extrême angoisse, il s’efforce d’être à l’aise, easy… Mais la nuit avance, son verre est vide. De sa bouche, bêtement, sortent maintenant des :
    – Bon, ben… je vais y aller… » dans l’espoir qu’elle le retienne.

    Mais elle ne fait rien, la belle, ce n’est pas son boulot à la reine d’un soir de driver. Elle le regarde de la berge se débattre pour ne pas se noyer. S’il s’en sort, il aura sa récompense, le petit bisou, comme le preux chevalier à l’issue du combat s’il a bien occis tout son monde. Sinon, malheur au vaincu. Plouf ! au mauvais nageur.

    Là, si le mec est un peu amoureux, un peu tendre, submergé par l’enjeu, il part sans avoir rien tenté pour lui prouver tout son respect. Et bien sûr elle le méprise, l’impuissant, de n’avoir pas su la prendre au pied du lit. S’il rappelle, le gentil minus ? – gentil mais minus – croyant l’avoir méritée ? Pas sûr qu’elle lui donne une seconde chance. Ce qu’il prendra, puceau, naïf, pour une terrible injustice. Cruelle loi du désir, où les femmes jusque là mènent la danse…

    • C’est très bien écrit. Mais plein de croyances limitantes sur les femmes. Au cours de toute cette histoire, toutes les frustrations rencontrées par l’homme de ton récit, viennent… de lui.

      S’il est si difficile d’avoir le numéro d’une femme en lui glissant un « On va boire un café ?– Pas le temps.– Alors votre téléphone ? Mademoiselle » c’est parce que c’est nul, tout comme les phrases d’approche et les idées de rendez-vous de 99% des mecs.

      Le restaurant, passage obligé ? Comme l’ANPE, oui… pour une « certaine variété » de personnes.

      Sébastien

  3. SexeDigg.info dit :

    Les femmes savent-elles ce qu’elles veulent ? | Drague.Tv : Séduction : Comment draguer les filles et séduire les femmes…

    Sur cette vidéo, je réponds à une question d’une spectatrice de Drague.TV.
    “Est-ce que je demande conseil à mes amies femmes pour élaborer des techniques de séduction”…

    Non !
    Et j’explique en détail pourquoi il ne faut pas demander à…

  4. www.fuzz.fr dit :

    Les femmes savent-elles ce qu’elles veulent ? | Drague.Tv : Séduction : Comment draguer les filles et séduire les femmes…

    Sur cette vidéo, je réponds à une question d’une spectatrice de Drague.TV.
    “Est-ce que je demande conseil à mes amies femmes pour élaborer des techniques de séduction”…
    Non !
    Et j’explique en détail pourquoi il ne faut pas demander à …

  5. Anonyme dit :

    Les femmes savent-elles ce quelles veulent ? | Drague.Tv : Sduction : Comment draguer les filles…

    Sur cette vido, je rponds une question dune spectatrice de Drague.TV.
    Est-ce que je demande conseil mes amies femmes pour laborer des techniques de sduction

    Non !
    Et jexplique en dtail pourquoi il ne faut pas demander une femme ce quelle aimera…

  6. Khq dit :

    Comment veux tu apprendre à draguer… tu es noir !!!!!!!!!!!

  7. gaby dit :

    bonjour Sebastien,
    je te remercie pour tes conseils et je commence a voir des résultat c’est flagrant, le problème est que plus j’y reflechie et plus je pense que ma dernière séparation est en fait du à une perte de tension sexuelle et de manque de fun dans notre ancienne vie.
    Mon probleme c’est que plus j’essaye de ne plus pensé à elle et plus c’est son visage qui revient.
    Pense tu que le fun et l’amusement que je procure autour de moi maintenant puisse la faire revenir vers moi????
    Merci encore pour tes conseils et quoiqu’il arrive de toute facon je ne serais pas seule a partir de maintenant.

  8. christopher lacoursière fandal dit :

    jai un problème je sort avec une fille qui est très collent pis je les tromper rien de drave juste enbrasser une autre fille mes bon je lui est dit parce que de 1 vaux mieux être honnette alors elle a été frue mes elle ma pardonner pis la je suis désider je veux rompre mes sa fait déja 11 mois quon sort ensemble mes bon elle est bipolère XD elle fait plus des up et des down d’énergie pis tout ce que je lui est dit les dernier 2 minute sa efface de sa mémoire pis ses pas des joke alors déja je n’est jamais laisser une fille jaimerais savoir comment faire
    christo 17 ans Qc,canada

  9. Arthur dit :

    Wahou, un commentaire qui transpire l’intelligence…

  10. Arthur dit :

    oups c’était censé répondre à Khq…

  11. Alain dit :

    salut, je te connaissais pas t trop fort j’adore, continue comme ça^^.
    G une question (a à propos d’une fille évidemment) g fais sans doute plein de boulettes(n’ayant pas eu un aperçu de tes précieux conseils avant lol) mais bon, je la vois pratiquement tous les jours depuis trois semaines, pratiquement depuis le début je lui ai dit cash qu’elle me plaisait (elle parlait tt le temps qu’elle ne se faisait que de plans cul et tatati et tatata) donc moi gros nigaud hiihha, se révèle plus prude que ses propos, et au fil des jours malgrès tout je continue en disant qu’elle pourrait changer d’avis c pas interdit, donc tt le temps une tension sexuelle (pas comme un sauvage non plus) mais elle sait que je la désire, g régulierement sans que je n’ai abordé le sujet des remarques genre que je ne l’interessais pas et que rien ne se passerait, malgres cela elle minvite ts les jours, on a été en week pdt trois jours au bord de mer, on a dormi ensemble (sans rien qu’il se passe car m’avertissa (après lui avoi glisser du hm, on est bien là, nn?^^) de ne rien tenter (le week dernier), puis on a continué a se voir ts les jours (c elle qui m’appelle a chaque fois) pour prdre un verre, cinoche, manger chez moi, balade,spectacles etc (elle ma dejà payer le cinoche,dc pas interessée par le fait de se faire rincer)et hier a nouveau après une journée bien sympa, sans que je lui dise rien elle me balance « t’imagine si gt comme cette fille avec la foufoune en pagaille? (une blague entre nous trop long à expliquer)
    moi : »hmmm, m’en fous, ça m’va aussi (^^)), puis 10 mn après de nouveau « rêve pas il y aura rien entre nous ».
    jla ramène chez sa mère, bisous sur la joue comme d’hab pis comme d’hab rdv ce soir, puis prévu boite ce week dans une boite d’homo (on a un pote homo en commun, moi jsuis hétéro
    ça va me faire tout drôle, m’enfin elle elle se fera pas aborder mdr, mais elle tenait à aller en boite avec moi),
    proposition d’aller a nouveau a la mer, etc..;
    Donc ton avis, elle veut pas ou elle veut? si oui je la joue comment pour y arriver? moi je continue avec parcimonie à lui faire sentir de tps en tps que je la veux mais je reste cool, mais d’un autre coté j’ose pas l’embrasser cache (elle m’as dit une fois de pas le tenter (je lui avais envoyer un tit sms après une soirée en lui
    disant que je l’aurais bien fait, je sais jsuis noeud noeud jvois déjà ta réaction)car texto « tu ne sais pas comment je réagirai ». donc j’en reste à des tentatives de contacts furtifs,les mains se frolent, toucher l’épaule etc. Remarque : elle a 23 ans,se la pète un peu dans ses propos sur ses relations passées mais je la sens un peu prude, décalage entre les propos et le comportement (elle a eu 2 relation pc et une vraie relation où elle c fait jetée il y a un an et elle considérait ce mec comme son grand amour, jsais pas si ça peut t’aider (et si c important ou pas lol, tu te bases plus sur les réactions je pense)
    J’espère que tu répondras et que je t’ai pas trop saoulé lol

    Merci^^

  12. Romantique dit :

    Salut Sébastien !

    Il y a une question que j’aimerais te poser :

    La période précieuse (17e siècle) et la période romantique (19e siècle) ont inventé des codes et une certaine forme d’esthétique dans les rapports hommes/femmes et en particulier dans la séduction (la Carte du Tendre, et tout ce qu’on peut lire dans Madame Bovary, par exemple).

    À la lumière de ton expérience, penses-tu que ces formes de séduction aient pu être réellement appliquées ou bien qu’elles ne sont que des utopies de femmes rêveuses (et oisives …) ?

    Si jamais tu t’ennuies, tu pourrais peut-être t’intéresser à la séduction au cours de l’histoire … Si tu sors un bouquin là-dessus, je serai le premier à l’acheter !

    Amitiés.

  13. luc dit :

    bonjour seb juste pour te dire ke g un problème. je suis timide et g envie d’avoir une relation amoureuse avec ma meilleure amie. mais je ne sais pas par où commencer. stp aide moi

  14. laps dit :

    porte plainte sa le calmera !!! je suis choqué ! sinon reste comme tu es seb ^^ continue tes vidéo grave a toi et david j’ai trouvé mon ame seur et suis avec depuis 8mois et demi merci a vous deux davoir changé ma vie !!! 5 ans de celiba sa ma tué grace a vous deux en trois moi cetait reglé !!

  15. laps dit :

    et aussi pour dire c’es une bombe atomique et de plus serieuse comme jamais ja vu pensant qu’une fille pareil sa nexistait que dans walt disney lol la plus belle de toute mes exs de loin sans faire de lexageration et la plus « clean » de toutes grace a vos conseil ! toi et david… donc pas une gadji une parmi tant dautres la perle rare ! la perfection ! le diamant a letat brut je ne sais pas comment jai fait pour tombé amoureux dautres avant elle quand je voit le niveau qulle a !! cest nicole des pussy cat dolls avec les principes de mere thereza ^^ autant dire jamais je pourrait etre cocu mais jamai sfizikment et mentalmement je pourrait men lassé ^^

  16. Raja dit :

    sfbr, je peux ne pas avoir approche9 la bonne fille, ou ne pas avoir utiilse9 la bonne technique avec cette fille le0, ou avoir dit un mot de trop, ou ne pas l’avoir dit, ou eatre tomber sur une fille avec une belle fae7on mais qui est de9je0 matche9e, ou avoir montre9 un peu trop d’inte9reat, ou pas assez, ou m’eatre fait descendre par son amie de fille qui me connait meame pas, ou, ou, ou, ou, ou, ou .. Mais justement tout e7a fait que les probabilite9s diminuent de plus en plus.

  17. Shaikh dit :

    Autre chose:D’aprc3a8s ce que tu dis, une fille qui veut juste une baise, c3a7a l’air ben correct, mais un gars qui veut juste une baise, ben c’est un vtuuoar Deux poids, deux mesures, encore.Ben oui, les gars veulent du cul, criss, pis la plupart sont vraiment en manque, oui. Du chocolat, c3a7a fait pas la job pour nous autres!Pis on a pas juste c3a0 lever le petit doigt pour en avoir nous autres! Faut gosser comme des malades. Des vtuuoars, comme tu dis? Peut-c3aatre bien, oui, quand on est affamc3a9

  18. Ripay dit :

    That’s really thinking at an ipmressvie level

  19. Pupi dit :

    Tenla9_OseHb:что же зациклились так на КОРЫТАХ ))) у всех КОРЫТА, а у milaya_devochka зэ бэстовая тачка, которая достойна лучшего парковочного места, а лучше двух мест!просто признайте, что не получается припарковаться как следует одна машина на одно отведенное для парковки место. И дело не в тех, кто там притирается к ШИКАРНОЙ тачке какой-нибудь блондинки, у которой просто ума не хватает на то, чтобы о других людях думать. А нормальные люди потом кругами ездят и не могут найти места для своей машины.И причем тут зависть вообще непонятно, наверное сами так делаете, вот и обосновываете завистью.

  20. Ucik dit :

    he9he9 oui tu peux le mettre e7a…on a un prof ki va seunmret bien kiffer..je trouve ke la version N&B est plus clair,plus lisible au nivo de la silhouette….mais la version couleur…on peut voir les marques..ke t’as utilise9..

  21. Monique dit :

    marjolaine champoux dit :Vous m’avez teellment emus!!! Je ne comprend pas le sentiment que je vis, Est-ce de l’admiration ou de l’envie ou quelque chose d’autre. Vous etes de visionnaires. J’en ai la larme a l’oeil! Vous avez reveillez quelque chose en moi et j’ai bien peur de ne plus jamais pouvoir le rendormir. Moi aussi je reve de ca pour mes enfants. J’espere avoir le gots de poursuivre comme vous le fesez. MerciJe vous suis.Marjolaine

Autres thèmes en relation avec cette page : Je+vous+envoie+cette+note+pour+vous+faire+constate, Je vous envoie cette note pour vous faire constate, ma femme pour vous dans une soirée en video, bonjour dans cette video je vais vous expliquer, bonjour dans cette video je vais vous expliquer/fe, ma femme pour vous dans une soirée en video?PHPSE/, ma femme pour vous dans une soirée en video/?PHPSE, ma femme pour vous dans une soirée en video/undefi, ma femme pour vous dans une soirée en video/page/7, ma femme pour vous dans une soirée en video?PHPSE, Comment draguer une inconnue à Paris.

Drague.TV est une télévision consacrée à la séduction et aux rapports hommes-femmes, créée par Sébastien Night. Vous y trouverez des conseils pour aborder, attirer, et conserver auprès de vous une jolie inconnue.
Séduire - Point Final est un cours de Séduction créé par Sébastien Night, expert en séduction et auteur du best seller "Séduire en 5 secondes". Vous pouvez voir Sébastien Night en action dans de nombreuses vidéos de caméra cachée où il aborde lui-même de jolies femmes pour prendre leur numéro.
D'autres sites pouvant vous intéresser : Seduction by Night (autre blog de Sébastien, qui contient ses premiers articles), Projet Night (le blog vidéo).

Quelques autres sites à voir : Technique de drague  - Videos Drague - Cours de drague - Comment aborder une femme - Technique de drague  -  - Comment draguer une fille - DVD langage corporel - Expert - en séduction

Intégrez les vidéos Drague.TV sur votre site - Gagnez de l’argent en devenant affilié - Admin - Conditions Générales de Vente - Dossier de presse